0

Roukiata Ouedraogo- « Roukiata Ouedraogo tombe le masque » – Metteur en scène: Stéphane Eliard – Samedi 4 novembre 2017 à 20h30 à l’Espace Jean Carmet à Étampes.

Samedi 4 novembre à 20h30 à l’Espace Jean Carmet à Étampes. Roukiata Ouedraogo mise en scène par Stéphane Eliard « Tombe le masque » devant vous.

Après une grande tournée couronnée de succès dans les instituts français d’Afrique de l’ouest, Dakar, Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Niamey, Cotonou, Accra, Abidjan, etc… Elle est invitée par Mamane, chroniqueur Radio sur RFI à rejoindre les plus grands humoristes Africains sur l’émission « Le parlement du rire de la république très très démocratique du Gondwana » produit par Canal + à Abidjan. En 2016 elle est repérée par Jamel qui lui propose de jouer au Marrakech du Rire. Elle remplit par ailleurs le Point-Virgule à Paris, grâce à une notoriété acquise par ses chroniques hebdomadaires dans l’émission devenue culte« Si tu écoutes j’annule tout ».

Plus rien n’arrête cette ascension méritée qu’elle observe avec étonnement et gratitude.

Mais ses plus grandes amours, elle les vit chaque soir sur scène avec son public, car Roukiata Oudraoogo fait partie de ses comédiens, pour qui la scène est une fin en soi, et non un moyen.

Pendant une heure, elle nous ouvre les portes de ses vies antérieures avant de nous embarquer dans l’univers du théâtre et de la comédie. On la suit dans ses amours et ses emmerdes de jeune comédienne noire qui se voit (prématurément) en haut de l’affiche.

Elle brocarde avec la même lucidité aiguë mais aussi la même tendresse son pays d’origine et son pays d’adoption. Ce sketch où elle guide le chauffeur de taxi à travers les rues d’une ville africaine aux noms de rue à la gloire des présidents français, pour le faire tourner tantôt à gauche, tantôt à droite, vaut à lui seul le déplacement.

« Elle va nous tenir en haleine pendant plus d’une heure. Elle endosse tous les rôles, la maman et la fille, le policier et celui qui grille le feu rouge, la coiffeuse de Maison Rouge et sa cliente, la minette et son prétendant, la jeune fille qui ruse pour sortir de chez elle, son père qui fait le guet avec son gourdin, le taximan et sa cliente…   » Bruno Jaffré (Médiapart)

Saïda Churchill • 26 mars 2016


Précédent

Suivant