0

Saïda Churchill – « L’andouillette de Troyes n’aura pas lieu » – Vendredi 16 juin à 20h30

De Saïda Churchill et Stéphane Elias par Saïda Churchill mise en scène par Romain Bouteille

Une mise en abîme du stand up sous la forme d’un stand-up diablement drôle

Une comédienne prête à tout pour réussir, une tenancière de maison de divertissement vivant sous la hantise de se mettre à dos la plus petite communauté, une narratrice affamée perdue dans son récit. Trois personnages interprétés par une humoriste explorant cette fois le monde impitoyable du stand-up, sous la forme d’un stand-up diablement drôle.

La presse est unanime sur l’unanimité de ses spectacles

LIBÉRATION – Comme Romain Bouteille, elle sait l’art de commencer une phrase et d’en terminer une autre. . Jean-Pierre Thibaudat

LE FIGARO – Son accent parigot, sa belle voix emportée, son vrai visage vivant (c’est à dire qui porte autant de mémoire que de beauté, de franchise que de séduction) tout son être, tout son personnage est sur scène éperdu, avide, emmêlé, fiévreux. Bertrand Dicale

L’AVANT-SCÈNE THÉÂTRE – … Souriante, elle réussit son pari d’être plus brillante qu’un amuseur du show-biz et d’en refuser les règles. Elle est un personnage peu banal. Gilles Costaz

JEUNE AFRIQUE – Le patronyme qu’elle s’est choisi en dit long sur son humour provocateur, mais aussi sur son désir de dépasser les a priori dans lesquels on chercherait à l’enfermer. Fadwa Miadi

CHARLIE HEBDO – On sort de ce spectacle avec l’agréable sensation d’avoir, enfin, vu quelque chose de nouveau. Gérard Biard

LE CANARD ENCHAÎNÉ – L’effrontée du refus – Elle est irrésistible. Rarement sur scène le désespoir n’a été aussi joyeux. Albert Algoud

FIGAROSCOPE – Disciple de Romain Bouteille, Saïda colle à la réalité, sans jamais chercher le rire facile. Elle est un auteur et entend nous dire ce qu’elle a sur le cœur. Marion Thébaud.

LES ECHOS – Elle s’exprime dans le cadre du café-théâtre mais elle le fait imploser. C’est une implosive. Joli visage aux traits réguliers, Saïda Churchill sourit discrètement et lance doucement ses phrases en zig-zag. Gilles Costaz 

LE FIGARO – Saïda Churchill est une artiste qui prend en mains son destin. Comédienne attachante, elle possède la malice d’une petite fille et la maîtrise d’une actrice qui connaît bien son métier. Armelle Héliot

20 MINUTES PARIS – la comédienne passe en revue les idées préconçues pour se libérer et bâtir un espace de réflexion caustique. Emanuelle Dreyfus

FIGAROSCOPE – C’est un one-woman show dans la tradition. Un vrai qui fait rire. Il faut admirer les esprits libres. C’est mon cas. Jean-Luc Jeener

NOUVEL OBSERVATEUR – Saïda Churchill déborde de talent. Ce qui la botte, c’est d’haranguer le public ? Eh bien qu’elle y aille. Elle a assez de tempérament et de personnalité pour se le permettre. Jacques Nerson

LES ECHOS – L’actrice joue sa pièce avec sa présence qui est double: à la fois noueuse, tendue, engagée d’une part, songeuse, rieuse, détachée, d’autre part. Elle a une façon qui n’appartient qu’à elle d’enfoncer délicatement les clous. Gilles Costaz

Saïda Churchill • 16 mai 2017


Précédent

Suivant