0

« Les Couloirs de la Honte » de Romain Bouteille – avec Lune Vila, Anastasia Joux, Christine Ducornait, Ariane Pasco, Claire De Souza, Evan Derrouet et Gilles – mise en scène de Saïda Churchill -Lundi 16 décembre 2019 à 20h00 aux Grands Solistes.

« Les Couloirs de la Honte » une pièce écrite par Romain Bouteille en 1991 et mise en scène par Saïda Churchill

Avec le Cours des Muscardins (Lune Vila, Anastasia Joux, Clair De Souza, Arianne Pasco, Christine Ducornait, Evan Derrouët et Gilles ?)

« Les Couloirs de la Honte » est une pièce écrite par Romain Bouteille il y a une trentaine d’années. La dernière écrite pour la troupe du Café de la Gare.

C’est cette pièce-là que, à la lecture, une partie des élèves inscrits aux Muscardins et que je mets en scène pour la deuxième année consécutive, a plébiscitée.

Après un an de travail, nous avons décidé de vous la montrer.

La pièce est une véritable mise en abîme de l’univers théâtral. A l’instar de toutes ses autres pièces, celle-ci sert de prétexte à Romain pour régler ses comptes avec la médiocrité. Or quoi de mieux pour cela que de l’éclairer au beau milieu d’une scène ?

Les personnages sont cependant attachants, car c’est le style de Romain, il n’est pas là pour fustiger des humains (trop humains), mais plutôt pour indiquer que leurs défauts ne sont que les conséquences d’une impossibilité à être cohérent dans un monde qui ne l’est pas.

Or, magie ou talent, l’ensemble de ces personnages qui semblent ne parler que pour ne rien dire, et ne se déplacer que pour rester immobiles, nous entraîne dans une irrésistible envie de rire.

Le pitch : ils sont sept employés d’un théâtre, à se démener pour faire en sorte que le spectacle prévu ait enfin lieu, celui d’une Diva qui se fera désirer jusqu’au bout, laissant libre cours aux autres, d’occuper l’espace en alternant pensées profondes et lieux communs, traits de génie et d’imbécilité.

Nous ne savons pas du tout quel sera le résultat de cette sortie de laboratoire, mais je peux vous assurer que ces deux heures de répétitions hebdomadaires, tous les lundis soir, nous tiennent éveillés pour le restant de la semaine.  

Après les vacances de Noël, nous démarrerons donc une nouvelle cession, avec pour projet, la reprise de la pièce « L’inscription » de Gérard Sibleyras, une pièce pour six personnages (3 femmes et 3 hommes). Une pièce dont l’humour amer rappelle celui du tandem Bacri/Jaoui. Les inscriptions au cours, qui commencera le lundi 6 janvier 2020, sont ouvertes !

Saïda Churchill • 20 novembre 2019


Précédent

Suivant